Sam 457

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

Vous souhaitez en lire davantage ?
Abonnez-vous en ligne.

JANVIER 2014 N°457 - 2,80 € santemagazine.fr Le fĂ©minin qui fait du bien -5 KG EN 2 SEMAINES LA NOUVELLE DETOX PRIX BEAUTÉ Les meilleurs cosmĂ©tiques de l’annĂ©e POUR LES FÊTES 2 jours de dĂ©tox par semaine pour Ă©liminer tous les excĂšs ENFANTS Les jeux qui stimulent leur intelligence LA GELÉE ROYALE contre la fatigue hivernale RESTER JEUNE LES ORDONNANCES NATURELLES DE NOS SPÉCIALISTES Les bonnes parades anti-gastro TORTICOLIS Les bons rĂ©flexes Ă  adopter L 11114 - 457 - F: 2,80 € - RD Comment se dĂ©barrasser d’un rhume vite et bien “BRILLANCE ET ÉCLAT JUSQU’AU BOUT DES CHEVEUX !” Doutzen Kroes. Achetez en ligne sur www.loreal-paris.fr L’ORÉAL - SA au capital de 121 064 404,20 euros - SiĂšge social : 14, rue Royale - 75008 Paris - RCS Paris 632 012 100. BRILLANCE ÉBLOUISSANTE TENUE LÉGENDAIRE INCOMPARABLE Q MICRO-RÉFLECTEURS DE LUMIÈRE. Q S’ÉLIMINE AU PLUS LÉGER BROSSAGE. NOUVEAU Mes 1Ăšres laques professionnelles ultra-ïŹnes et non-collantes pour des coiffures tout en volume. “ ” Pour encore plus de volume Vaporisez en racines DĂ©collez aux doigts ou crĂȘpez quelques mĂšches LASCAD - SNC - SiĂšge social : 7, rue Touzet - 93400 SAINT-OUEN - RCS Bobigny n° 319 472 775 - TSA 10007 F 92667 ASNIÈRES CEDEX Le rĂ©sultat professionnel accessible Ă  toutes. Exclusivement en grandes surfaces. ÉDITO janvier Fondateur : AndrĂ© Giovanni. www.sante-magazine.fr Une publication du groupe PrĂ©sident : Bruno de Laage. Directrice gĂ©nĂ©rale : VĂ©ronique Faujour. Assistante de direction : Marine Lalire. Pour toutes questions Ă  propos de votre abonnement Selon le rĂšglement europĂ©en sur les prĂ©lĂšvements bancaires, Uni-Ă©ditions passera au format SEPA (Single Euro Payments Area) au 1er janvier 2014. Votre abonnement en prĂ©lĂšvement sera alors liĂ© Ă  un numĂ©ro de RUM, RĂ©fĂ©rence Unique de Mandat qui apparaĂźtra sur votre relevĂ© bancaire. Vous pouvez aussi obtenir cette rĂ©fĂ©rence auprĂšs du service clients. De 8 h 30 Ă  17 h 30, du lundi au vendredi (appel non surtaxĂ©) SUR NOTRE FOIRE AUX QUESTIONS : www.faq.santemagazine.fr PAR COURRIER : BP 40211 - 41103 VendĂŽme Cedex ICS Uni-Ă©ditions : FR38ZZZ104183. Retrouvez-moi sur dans l’émission d’Helena Morna, “Les Experts Europe 1”. Le mercredi 11 dĂ©cembre, de 15 h Ă  16 h, l’émission aura pour thĂšme : “Les mĂ©thodes naturelles pour rester jeune plus longtemps” Vous pourrez rĂ©Ă©couter cette Ă©mission sur europe1.fr Directeur des rĂ©dactions : Yves George. Directrice de la rĂ©daction : Aline Perraudin. Directrice artistique : Isabelle Eveillard. SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la rĂ©daction : Yannick Bodic. PremiĂšre secrĂ©taire de rĂ©daction : AgnĂšs LerbrĂ©. SecrĂ©taire de rĂ©daction : Sylvie Gotlibowicz. Chefs de rubrique : VĂ©ronique Bertrand, Nathalie Courret, Clara Ousset-Masquelier, Éliane Vauchelle. Reporter : Sylvie Dellus. Chef de studio : Marie-Laure Resnais. RĂ©dactrices photo: Florence Charpentier, Julie Garcia. RĂ©dactrice : Pascale Guyader. Conseiller mĂ©dical : Dr Myriam LainĂ©-RĂ©gniĂ©. Aline Perraudin Directrice de la rĂ©daction Toujours jeunes
 sans dĂ©ni du temps PUBLICITÉ Uni-rĂ©gie, 22, rue Letellier, 75739 Paris Cedex 15. TĂ©l. standard : 01 43 23 45 72. TĂ©l. : 01 43 23 suivi des 4 chiffres indiquĂ©s. Email : prenom.nom@uni-regie.com Directeur gĂ©nĂ©ral : Olivier Meinvielle. Directrice du back office : Nadine Chachuat (16 84). Directrice de publicitĂ© adjointe : Sonia Ducasse (08 67). Responsable marketing direct : Serge Biran (16 82). Directrices de clientĂšle : Anne Jannot (16 93), Monique Pinheiro (1698). ChargĂ©e de production print-web : Sophia Tararbit (13 09). Responsable commerciale exĂ©cution : Leila Iddouadi (16 90). RĂ©gions : La Compagnie Media / Christian Tribot / chtribot@lacompagniemedia.fr Vivre longtemps, c’est bien, ajouter de la vie aux annĂ©es, c’est encore mieux. Aujourd’hui, plus besoin de vendre son Ăąme au diable pour rester jeune, la science explore de nombreuses pistes pour freiner l’inĂ©luctable vieillissement. La gĂ©nĂ©tique ne fait pas tout notre destin. Encore rĂ©cemment, une Ă©tude de l’universitĂ© de Californie (San Francisco) publiĂ©e dans The Lancet Oncology a montrĂ© qu’adopter un mode de vie sain et serein permet d’allonger nos tĂ©lomĂšres, ces parties de nos chromosomes qui influent sur la rapiditĂ© avec laquelle nos cellules vieillissent. Quel que soit son patrimoine gĂ©nĂ©tique, on peut donc prendre sa santĂ© en main et vieillir moins vite. Dans notre dossier MĂ©decine, p. 14 Ă  p. 26, des spĂ©cialistes nous donnent leurs cures de jouvence naturelles : une bonne dose d’exercice physique, une alimentation Ă©quilibrĂ©e, pas trop d’excĂšs, et un Ă©tat d’esprit favorisant la jeunesse : la curiositĂ©, une bonne estime de soi, le fait d’aimer tisser des liens
 Le goĂ»t de vivre est aussi important que l’hygiĂšne de vie. La “verdeur” intĂ©rieure compte autant que l’apparence physique. La majoritĂ© d’entre nous l’a bien compris, puisqu’elle se dĂ©tourne des miracles promis par la chirurgie esthĂ©tique. En revanche, nous voulons bien donner un coup de pouce Ă  la nature, tant que cela respecte le corps et tonifie l’esprit. Rester jeune, si ce n’est plus une obsession, devient un programme rĂ©aliste. Sans dĂ©ni du temps. Alors, pour la nouvelle annĂ©e, vous prendrez, c’est sĂ»r, de bonnes rĂ©solutions : celles que vous pourrez tenir sur la durĂ©e. Nous, Ă  la rĂ©daction, nous nous engageons Ă  vous donner les meilleures clĂ©s pour avoir une santĂ© durable. Nous profitons aussi du passage en 2014 pour vous prĂ©senter notre palmarĂšs AGENCE EDITORIALE MIG Directrice : Christine Seguin. DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL RÉSEAU Directeur : Pascal Roulleau. Directeur commercial : Jean-Luc Samani. Responsable commerciale : Isabelle Moya. Responsable marketing clients : Carole Perraut. Responsable relation clients : Delphine Lerochereuil. COMMUNICATION / DSI Directeur : Farid Adou. Responsable informatique et moyens gĂ©nĂ©raux : Nicolas Pigeaud. VENTE AU NUMÉRO Directeur : Xavier Costes. RESSOURCES HUMAINES Directrice : Christelle Yung. ADMINISTRATION, FINANCES, ACHATS Directeur : Jean-Luc Bourgeas. Directeur de la fabrication : Éric Thirion. Responsable comptabilitĂ© : Nacer AĂŻt-Mokhtar. Responsable contrĂŽle de gestion : Christian Garnier. Responsable coordination des mĂ©tiers spĂ©cialisĂ©s : Patricia Morvan. Abonnements pour la Belgique : EDIGROUP Belgique Sprl. TĂ©l. : 070/233 304 - Fax : 070/233 414 abobelgique@edigroup.org / www.edigroup.be Abonnements pour la Suisse : EDIGROUP SA. TĂ©l. : 022/860 84 01 - Fax : 022/348 44 82. abonne@edigroup.ch / www.edigroup.ch des meilleurs cosmĂ©tiques de l’annĂ©e, p. 30 Ă  p. 38, Ă©lus par notre comitĂ© d’experts. Des valeurs sĂ»res pour prendre soin de soi. La beautĂ© n’a pas d’ñge. ÉDITEUR UNI-ÉDITIONS S.A.S. Directrice de la publication : VĂ©ronique Faujour. SiĂšge social : 22 rue Letellier, 75739 Paris Cedex 15. TĂ©l. : 01 43 23 45 72. Actionnaire : CrĂ©dit Agricole S.A. Imprimerie : N.I.I.A.G. / Arvato, Via Zanica, 92 - 24126 Bergame (Italie). Photogravure : Key Graphic. N° ISSN : 0397-0329 Commission paritaire : n° 0717 K 82004. DĂ©pĂŽt lĂ©gal : dĂ©cembre 2013. Distribution : MLP. Copyright © 2013. SantĂ© Magazine/GuĂ©rir. Bonne annĂ©e 2014 ! Helena Morna “Les Experts Europe 1”, du lundi au vendredi de 15 h Ă  16 h sur Les manuscrits, insĂ©rĂ©s ou non, ne sont pas rendus. Toute reproduction est interdite. DR CertifiĂ© PEFC Ce produit est issu de forĂȘts gĂ©rĂ©es durablement et de sources contrĂŽlĂ©es PEFC/18-31-73 www.pefc-france.org ImprimĂ© par NIIAG, imprimerie marquĂ©e Imprim’Vert STANISLAS LIBAN RÉDACTION Toutes vos questions au 39 21 (0,34 € /min). janvier 2014 SantĂ© magazine 5 SOMMAIRE janvier Abonnez-vous Ă  SantĂ© magazine 14 DOSSIER DU MOIS Rester jeune plus longtemps, c’est possible Ă  condition de surveiller son alimentation, de prendre soin de son corps et de stimuler ses capacitĂ©s cĂ©rĂ©brales. Le programme mis au point par nos experts. ADA SUMMER / CORBIS sur www.boutique. santemagazine.fr ou Ă©crivez Ă  Uni-Ă©ditions SantĂ© magazine BP 40211 - 41103 VendĂŽme Cedex 10 Les experts 12 ActualitĂ©s santĂ© 14 EN COUVERTURE Dossier du mois Rester jeune, les ordonnances naturelles de nos spĂ©cialistes 28 Face Ă  face avec le Pr Marina Cavazzana, directrice du dĂ©partement de biothĂ©rapie de l’hĂŽpital Necker-Enfants malades, Ă  Paris W BeautĂ© 30 EN COUVERTURE Prix SantĂ© Magazine beautĂ© santĂ© Les meilleurs cosmĂ©tiques de l’annĂ©e 40 EsthĂ©tique Lifting, lipoaspiration, 52 Avec le rĂ©gime 5-2, remodelez votre ligne et reboostez votre tonus en deux semaines chrono. opĂ©ration des seins, injections
 Combien de temps ça dure ? 44 À quoi ça sert Le guarana, Ă©nergisant total 46 Humeur Moi et ma poudre scintillante W Nutrition 52 EN COUVERTURE 62 Produit de saison 30 C’est le mois de l’orange 66 Enfants Mon ado ne veut plus Les 15 laurĂ©ats du Prix SantĂ© Magazine BeautĂ© SantĂ© sont enfin dĂ©voilĂ©s ! de viande ! 70 Petits changements, grande LE POIREAU diffĂ©rence Toujours enrhumĂ© ? 10 conseils pour renforcer l’immunitĂ© 72 Infos express 6 SantĂ© magazine janvier Dossier minceur - 5 kg en 2 semaines, la nouvelle dĂ©tox pour les fĂȘtes 2014 K. VEY / JUMP - BRUNO JUMINER / FOLIO-ID.COM - MAXIMILIAN STOCK / STOCKFOOD / STUDIO X - DR 48 Infos express SOMMAIRE janvier W Se soigner 75 AutomĂ©dication EN COUVERTURE 75 78 Vous en avez assez de vous moucher sans arrĂȘt ? Les solutions pour traiter un rhume. 80 82 84 86 92 94 96 100 102 104 Comment se dĂ©barrasser d’un rhume vite et bien EN COUVERTURE Conseil Les bonnes parades anti-gastro Double avis Vendre les mĂ©dicaments Ă  l’unitĂ©, une bonne idĂ©e ? Test Syndrome des jambes sans repos, le perturbateur de sommeil ! Ça va mieux en l’expliquant La cigarette Ă©lectronique reste en vente libre, quelles consĂ©quences pour les vapoteurs ? Mode de vie Attention aux idĂ©es reçues ! Bien se protĂ©ger du froid Bon Ă  savoir Hypertension, on peut la faire baisser sans mĂ©dicament EN COUVERTURE Alternatives Torticolis, les bons rĂ©flexes Ă  adopter EN COUVERTURE Naturel La gelĂ©e royale contre la fatigue hivernale EN COUVERTURE Enfants Les jeux qui stimulent leur intelligence Recherche À quoi servent les rĂȘves ? Regards croisĂ©s Ça se passe comment une sĂ©ance de yoga du rire ? 108 Infos express W Vie privĂ©e Elles ont 110 Paroles de femmes 78 114 Dans sa tĂȘte À quoi pense un homme quand sa femme souffre de dĂ©pression saisonniĂšre ? 116 Consultation intime Igor culpabilise de refaire sa vie 118 Partager Et vous, que faites-vous pour vous faire obĂ©ir de vos enfants ? 96 La gelĂ©e royale contre la fatigue hivernale, ça marche ! 100 Les jeux qui stimulent l’intelligence des enfants. W Antistress Rencontre 120 Secrets de bien-ĂȘtre avec Laurence ArnĂ© 124 Et si vous dĂ©cidiez, vous aussi, d’ĂȘtre heureuse ? 124 Ralentir Et si on choisissait d’ĂȘtre heureux ? 128 Le cours d’Audrey 5 exercices pour avoir un joli maintien 130 Se ressourcer Le charme des petites stations de ski 134 EntraĂźnement cĂ©rĂ©bral Mots flĂ©chĂ©s 136 Solutions Nos experts rĂ©pondent Ă  vos questions 139 Fiches cuisine Les recettes dĂ©tox Ce numĂ©ro comprend : pour le kiosque : un supplĂ©ment offert sur une partie de la diffusion kiosque et qui ne peut ĂȘtre vendu sĂ©parĂ©ment. Il peut ĂȘtre obtenu gratuitement par nos abonnĂ©s en écrivant au service abonnements, en indiquant les coordonnĂ©es complĂštes ainsi que le numĂ©ro d’abonnĂ©. Pour les abonnĂ©s et le kiosque : une partie de cette Ă©dition comprend un encart Fiches cuisine de 4 pages non foliotĂ©es entre les pages 138 et 143. Pour les abonnĂ©s : un encart Voyages Loisirs, une lettre de bienvenue SantĂ© Magazine et une lettre SantĂ© Magazine. 8 Retrouvez nos actus, nos dĂ©bats, nos experts sur santemagazine.fr J. SANDER / PLAINPICTURE - GARCIA / SUCRÉ SALÉ - MEDI IMAGE / GETTYIMAGES - L. ZORDAN / GALLERY STOCK - DR des triplĂ©s Pour stopper la gastro, les parades qu’il vous faut. LA FAMILLE S‘AGRANDIT : NOUVEAU FORMAT FAMILIAL LE 1ER LAIT CORPS QUI S’APPLIQUE SOUS LA DOUCHE* NIVEA.fr * en GMS LE COMITÉ SCIENTIFIQUE de SantĂ© Magazine Il a pour vocation de garantir la qualitĂ© et la validitĂ© scientifique des informations du magazine. B LEURS CONSEILS DU MOIS Dr ETIENNE HIRSCH centre de recherche de l’Institut du cerveau et de la moelle Ă©piniĂšre “ Notre cerveau ne reprĂ©sente que 2 % Dr RÉGINALD ALLOUCHE mĂ©decin diabĂ©tologue et ingĂ©nieur bio-mĂ©dical Dr FRANÇOIS BAUMANN Pr BRIGITTE DRÉNO mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste, dermatologue (CHU de fondateur et vice-prĂ©sident Nantes), directrice de de la SociĂ©tĂ© de formation recherche en thĂ©rapie gĂ©nique thĂ©rapeutique du gĂ©nĂ©raliste du poids de notre corps et pourtant il est trĂšs gourmand. Il absorbe 20 % de l’oxygĂšne que nous respirons et 50 % du glucose que nous consommons. Il est donc important de faire du sport, pour bien l’oxygĂ©ner, et de manger des sucres lents, pour le nourrir. ” Dr SYLVAIN MIMOUN gynĂ©cologue, sexologue “ Pour les femmes ayant un fibrome, Pr HENRI JOYEUX chirurgien digestif et cancĂ©rologue (CHU de Montpellier) Dr SYLVAIN MIMOUN gynĂ©cologue, sexologue, directeur du Centre d’andrologie de l’hĂŽpital Cochin (Paris) Pr PHILIPPE JEAMMET psychiatre et psychanalyste Pr CLAIRE MOUNIER-VEHIER chef de service de mĂ©decine vasculaire, CHRU de Lille, 1re vice-prĂ©sidente de la FĂ©d. française de cardiologie une nouvelle classe de mĂ©dicament – un modulateur des rĂ©cepteurs Ă  la progestĂ©rone par voie orale – vient de voir le jour. Plus le fibrome est gros, plus le risque de mĂ©trorragie (saignement) et de compression des organes est important. Ce nouveau traitement qui diminue la taille des fibromes, auparavant dĂ©livrĂ© par injections, va faciliter la vie des femmes. ” GEORGES VIGARELLO directeur de recherche ce n’est “ S’entraĂźner,c’est pas s’épuiser, Pr ALAIN PAVIE chirurgien cardio-vasculaire à l’hĂŽpital de la PitiĂ©SalpĂȘtriĂšre (Paris) 10 SantĂ© magazine janvier 2014 JEAN-MARIE PELT prĂ©sident de l’Institut europĂ©en d’écologie GEORGES VIGARELLO directeur de recherche Ă  l’École des hautes Ă©tudes en sciences sociales Ă©voluer. C’est ajouter Ă  l’exercice prĂ©cĂ©dent, chaque jour, un infime “plus” qui conduira Ă  un changement silencieux du corps. L’ensemble de ces ajouts s’avĂ©rant, au bout du compte, considĂ©rables, sans qu’interviennent fatigue ou douleur. ” VOISIN / PHANIE - S. LIBAN - F. CHAREL (2) - C. BOULZE - DR Dr MARC ESPIÉ Dr ÉTIENNE HIRSCH oncologue mĂ©dical, directeur adjoint du Centre de spĂ©cialiste du sein Ă  l’hĂŽpital recherche de l’Institut du Saint-Louis (Paris) cerveau et de la moelle Ă©piniĂšre Plus de volume, une expression plus jeune NOUVEAUTÉ EUCERIN VOLUME-FILLER V V V Multiplication des cellules Ă  l’origine du volume de la peau grĂące au Magnolol Stimulation du collagĂšne grĂące aux Oligo-Peptides Hydratation profonde de la peau grĂące Ă  l’Acide Hyaluronique RĂ©tablit le volume et redĂ©finit les contours du visage Disponible en pharmacies et parapharmacies. CinĂ© NoĂ«l Chaque annĂ©e, les distributeurs de films Ă  l’affiche et la FĂ©dĂ©ration nationale des cinĂ©mas français, Ă  travers ses quelque 5 000 salles, s’associent. Leur but, reverser 0,50 € sur chaque billet vendu le jour de NoĂ«l, Ă  l’association Les Toiles EnchantĂ©es. CrĂ©Ă©e en 1997, prĂ©sidĂ©e par Alain Chabat, l’association Les Toiles EnchantĂ©es sillonne les routes de France pour offrir Ă  16 000 enfants et adolescents hospitalisĂ©s 300 sĂ©ances de cinĂ©ma dans 130 établissements en projetant des films au moment de leur sortie en salle ou mĂȘme en avant-premiĂšre. Aller au cinĂ©ma le 25 dĂ©cembre, c’est offrir sa participation aux Toiles EnchantĂ©es ! À table ! “Que ton aliment soit ton seul mĂ©dicament” (Hippocrate). Ce conseil, souvent nĂ©gligĂ©, est primordial. Trouver les bons produits, les bons producteurs et les bons restaurants, au meilleur rapport qualitĂ© prix, c’est possible dans le tout nouveau Bottin Gourmand 2014. Le meilleur de la France gourmande est à l’honneur. Du champ Ă  l’assiette, ce sont 3 000 adresses à dĂ©couvrir. Dans toutes les librairies. 24,95 €. En cadeau, l’application Bottin Gourmand. 12 SantĂ© magazine janvier 2014 Exclusif SantĂ© magazine SpĂ©cial TĂ©lĂ©thon Patrick Bruel entourĂ© des cinq familles ambassadrices de l’édition 2013. “ C’est beau de voir que la gĂ©nĂ©rositĂ© des gens ne flĂ©chit pas ” bouleversĂ© par cette injustice, la plus grande qui soit au monde. Pourquoi Quand on vous fait l’honneur de un enfant est malade, et pourquoi vous demander d’ĂȘtre le parrain celui-lĂ  ? Cela me terrifie
 Comme d’une telle entreprise, il n’y a pas le dit Woody Allen, si Dieu existe, d’hĂ©sitation. Il ne s’agit pas de j’espĂšre qu’il a une bonne excuse. gĂ©nĂ©rositĂ©, ni de devoir, c’est juste J’ai toujours Ă©tĂ© concernĂ©, mĂȘme une Ă©vidence. Donner de mon temps avant d’avoir des enfants. pour redistribuer un tout petit peu la chance que j’ai eue et le bonheur Vous portez beaucoup d’espoir, comment le vivez-vous ? que je reçois. La notoriĂ©tĂ©, Ă  Cela me met une sorte de pression. cette occasion, est vraiment utile. On attend quelque chose de moi, Nous sommes un vecteur pour à moi de faire en sorte de ne monopoliser l’attention des gens pas dĂ©cevoir et d’optimiser au devant leur poste de tĂ©lĂ©vision. maximum la mission qui m’est Parce que sans l’émission de tĂ©lĂ©vision et sans le public, je pense confiĂ©e. J’ai envie, bien sĂ»r, de battre le record, je suis un homme de que tout cela ne tiendrait pas. challenge ! Mais pas uniquement Vous ĂȘtes souvent sollicitĂ©, pour dire : Patrick Bruel a battu pourquoi choisir cette cause-lĂ  ? le record. Parce que battre le record C’est difficile de rĂ©pondre parce est trĂšs Ă©mouvant. C’est beau qu’il n’y a pas une cause qui vous de voir que la gĂ©nĂ©rositĂ© des gens touche plus qu’une autre, il n’y a pas ne flĂ©chit pas, mĂȘme pendant de hit-parade des maladies. Je suis des moments aussi difficiles. Vous ĂȘtes fidĂšle au TĂ©lĂ©thon, pourquoi cet engagement ? TĂ©lĂ©thon 2013 Les 6 et 7 dĂ©cembre 2013 : 3637 ou www.afm-telethon.fr Retrouvez notre entretien avec le Pr Marina Cavazzana sur la thĂ©rapie gĂ©nique page 28. ACTUALITÉS santĂ© Des chercheurs font repousser des cheveux Pour l’instant, les Ă©tudes portent sur la souris, mais cette Ă©tude suscite d’énormes espoirs chez l’homme. Des chercheurs ont mis en culture des cellules de derme papillaire d’origine humaine, qu’ils ont ensuite rĂ©implantĂ©es sur la peau de souris. Dans cinq cas sur sept, ces cellules ont permis la repousse de cheveux pendant au moins six semaines. Une premiĂšre intĂ©ressante pour le Dr Pierre Bouhanna, dermatologue au centre Sabouraud (Paris). « Mais il reste Ă  savoir si ces cheveux sont orientĂ©s dans le bon sens et s’ils peuvent survivre au-delĂ  de six semaines », observet-il, avant de prĂ©ciser : « Il y a quelques annĂ©es, la mĂȘme Ă©quipe de trĂšs bons chercheurs avait publiĂ© des rĂ©sultats qui n’ont pas dĂ©bouchĂ© sur des applications pratiques. Si cette CYRILLE BERNARD / AFM - GARO / PHANIE - P. DAZELEY, IMAGESOURCE / GETTYIMAGES (2) - DR HORMONES ThyroĂŻde, Ă©viter les ablations inutiles C’est l’Assurance-maladie qui le dit : trop d’ablations inutiles de la thyroĂŻde sont pratiquĂ©es. Pour Ă©viter de se retrouver dans cette situation, deux points essentiels à connaĂźtre avant toute chirurgie : Si les mĂ©decins dĂ©tectent un nodule suspect, une cytoponction doit ĂȘtre rĂ©alisĂ©e. Des cellules du nodule sont prĂ©levĂ©es et analysĂ©es, le rĂ©sultat doit ĂȘtre communiquĂ© et expliquĂ©. L’opĂ©ration est recommandĂ©e en cas de cancer ou de nodule bĂ©nin qui gĂȘne la dĂ©glutition, la parole, ou la respiration. En revanche, les nodules de petite taille, asymptomatiques et bĂ©nins ne doivent pas ĂȘtre opĂ©rĂ©s, mais surveillĂ©s. 1. nouvelle expĂ©rience marche, elle intĂ©ressera en prioritĂ© la chirurgie rĂ©paratrice du cuir chevelu pour les brĂ»lĂ©s, les patients ayant subi une radiothĂ©rapie au niveau de la tĂȘte et les femmes aprĂšs certaines chimiothĂ©rapies pour un cancer du sein. » À LIRE Soigner et prĂ©server ses cheveux, Dr Bouhanna, Ă©d. Alpen, 9,50 €. BOISSONS L’énergie se paie au comptant C’est dĂ©cidĂ©. Red Bull, Monster
 ne sont pas des sodas comme les autres. Les boissons Ă©nergisantes contenant un minimum de 220 mg de cafĂ©ine ou 300 mg de taurine pour 1 l seront taxĂ©es Ă  raison d’un euro par litre, 25 centimes par canette. Selon l’Agence nationale de sĂ©curitĂ© sanitaire de l’alimentation, ces boissons prĂ©sentent un risque pour la santĂ© si elles sont consommĂ©es en excĂšs, associĂ©es Ă  de l’alcool ou pendant un exercice physique. Le mĂ©nage n’est pas une activitĂ© physique suffisante Des scientifiques irlandais ont interrogĂ© 4 563 adultes sur leur activitĂ© physique. Chez ceux qui estiment y consacrer suffisamment de temps, les tĂąches mĂ©nagĂšres reprĂ©sentent 35,6 % du total. Un point a alertĂ© les scientifiques : les personnes qui prennent en compte le temps consacrĂ© au mĂ©nage ont, en moyenne, un poids plus Ă©levĂ© que les autres. Les chercheurs craignent donc que les participants surestiment un peu trop leur volume d’exercice physique rĂ©el. Rappelons que l’Organisation mondiale de la santĂ© recommande 150 minutes par semaine d’activitĂ© physique modĂ©rĂ©e (marcher, jardiner
) ou au moins 75 minutes d’activitĂ© intense (courir, pĂ©daler Ă  vive allure
). Source: BMC public health, 18 octobre 2013. 2. janvier 2014 SantĂ© magazine 13 DOSSIER DU MOIS L’ESPÉRANCE DE VIE NE CESSE DE GRIMPER 84,9 À la naissance, c‘est le nombre d‘annĂ©es qu’a en moyenne une petite fille devant elle. 78,5 À la naissance, c‘est le nombre d‘annĂ©es qu’a en moyenne un petit garçon devant lui. 27,2 C’est l’espĂ©rance de vie Ă  60 ans pour les femmes. 22,6 C’est l’espĂ©rance de vie Ă  60 ans pour les hommes. Le nombre d’annĂ©es sans maladie chronique et sans limitation d’activitĂ© a tendance Ă  augmenter en France et en Europe. Sources : Ined et Inserm, 2012. 14 SantĂ© magazine janvier 2014 Rester jeune Les ordonnances naturelles de nos spĂ©cialistes B NOS CONSULTANTS Pr FRANÇOIS CARRÉ cardiologue, mĂ©decin du sport au CHU de Rennes VIVRE LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE EN BONNE SANTÉ, C’EST POSSIBLE EN SURVEILLANT SON ALIMENTATION, EN STIMULANT SON CERVEAU ET SES MUSCLES. LES RECETTES DE NOS EXPERTS. Sylvie Dellus Dr LAURENT GRANGE rhumatologue, prĂ©sident de l’Aflar (Association française de lutte antirhumatismale) Pr CHRISTOPHE DE JAEGER mĂ©decin, physiologiste de la longĂ©vitĂ© Pr BERNARD SABLONNIÈRE professeur de biochimie et de biologie molĂ©culaire Ă  la facultĂ© de mĂ©decine de Lille K. VEY / JUMP FOTOAGENTUR - TEZENAS DU MONTCEL - DR Pr GILBERT LAGRUE tabacologue Le 18 septembre, Google annonçait en grande pompe le lancement de son projet Calico. Le cĂ©lĂšbre moteur de recherche va financer des Ă©tudes scientifiques sur la longĂ©vité ! Mais, dans ce dossier, nous avons choisi de ne pas attendre la pilule miracle qui sortira, peut-ĂȘtre, un jour, des laboratoires sponsorisĂ©s par Google. D’ores et dĂ©jĂ , un nombre important de travaux scientifiques nous indiquent le chemin pour vivre le plus longtemps possible en bonne santĂ©. Tout repose sur une bonne hygiĂšne de vie : surveiller son alimentation, prendre soin de son corps, stimuler ses capacitĂ©s cĂ©rĂ©brales, garder ses muscles... Ce programme demande pas mal d’efforts au quotidien. Mais le jeu en vaut la chandelle. L’espĂ©rance de vie des Français ne cessant d’augmenter, il serait dommage d’inverser la tendance. Pour vous encourager, nous avons voulu savoir si les mĂ©decins appliquent leurs propres recommandations. Quatre d’entre eux ont acceptĂ© de nous livrer leurs recettes personnelles pour rester jeune. Le tĂ©moignage le plus rafraĂźchissant nous vient du Pr Gilbert Lagrue qui, Ă  91 ans, pĂ©dale 45 minutes par jour et proclame : « Le bon temps, c’est demain ! » Un exemple Ă  suivre. janvier 2014 SantĂ© magazine 15 DOSSIER DU MOIS Ralentir le vieillissement du cerveau S’IL EST STIMULÉ, NOTRE CERVEAU EST CAPABLE DE FABRIQUER DE NOUVEAUX NEURONES. SPORT, LECTURE, AMOUR... TOUT EST BON POUR LUI ! N ous perdons trĂšs peu de neurones en vieillissant. « Notre substance grise pĂšse environ 400 grammes. AprĂšs 65 ans, nous en perdons en moyenne 1 % par an. C’est peu », constate le Pr Bernard SablonniĂšre, professeur de biochimie et de biologie molĂ©culaire. Le vieillissement pĂšse surtout sur les connexions entre neurones. Si l’activitĂ© du cerveau diminue, elles s’étiolent. « Ces connexions ont la capacitĂ© de se reformer, en particulier dans l’hippocampe, notre centre de la mĂ©moire, car cette zone cĂ©rĂ©brale est trĂšs sollicitĂ©e », assure le Pr SablonniĂšre. Il faut stimuler son cerveau et le nourrir, pour le maintenir en bon Ă©tat de fonctionnement. Maintenir une bonne irrigation L’usure des vaisseaux sanguins est l’une des premiĂšres causes de vieillissement cĂ©rĂ©bral. Le rĂ©seau de veines et d’artĂšres qui irrigue le cerveau permet de lui apporter l’oxygĂšne et le glucose, sa nourriture de base. Sans cet apport, le renouvellement des neurones ne peut pas ĂȘtre assurĂ©. En toute logique, il est donc conseillĂ© de garder un systĂšme vasculaire en bonne santĂ© passĂ© 45-50 ans et, en particulier d’éviter l’hypertension artĂ©rielle, un des facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer. Enfin, pour assurer un apport efficace et rĂ©gulier en glucose, il faut privilĂ©gier les sucres lents (fĂ©culents, pĂątes, cĂ©rĂ©ales...) aux sucres rapides (gĂąteaux, sodas...). Des aliments antioxydants Une alimentation riche en antioxydants va aider Ă  Ă©liminer les dĂ©chets toxiques pour le cerveau. Parmi eux, les polyphĂ©nols, prĂ©sents dans certains vĂ©gĂ©taux (raisin...) et des Ă©pices (curcuma...), limitent la dĂ©gradation de la dopamine et de la sĂ©rotonine, deux “clĂ©s chimiques” qui rĂ©gulent notre humeur, notre motivation... « Les personnes chez qui les rĂ©cepteurs cĂ©rĂ©braux chargĂ©s de fixer la dopamine fonctionnent bien, vivent plus longtemps. C’est le cas des centenaires », dit le Pr SablonniĂšre. 16 SantĂ© magazine janvier 2014 L’activitĂ© physique, moteur essentiel Le sport est un des meilleurs moyens d’entretenir son cerveau. Au cours d’une activitĂ© physique, des hormones appelĂ©es endorphines sont libĂ©rĂ©es. Celles-ci facilitent le transport de l’oxygĂšne dans le sang et vont activer les hormones de perception du plaisir : la dopamine et la sĂ©rotonine. Mais le sport a un autre avantage, selon le Pr SablonniĂšre : « Lorsqu’on pratique plus de 30 minutes d’exercice physique par jour, on crĂ©e des microstress dans les tissus de l’organisme, notamment dans le cerveau. Ceux-ci stimulent la fabrication de BDNF, une sorte de “vitamine” du cerveau (un facteur de croissance, N.D.L.R.), qui stimule Ă  son tour le renouvellement des neurones. » Enfin, le sport active la mĂ©moire. Les personnes ayant une activitĂ© physique rĂ©guliĂšre ont de meilleurs rĂ©sultats aux tests cognitifs, en termes de concentration, d’agilitĂ© cĂ©rĂ©brale et de mĂ©morisation. INFO + Bien dormir pour “nettoyer” son cerveau Rester connectĂ© aux autres REINKE PRODUCTIONS / JUMP - ROULIER / TURIOT / PHOTOCUISINE - P. BRADBURY / GETTYIMAGES - DR Surveiller son poids Le surpoids et la suralimentation produisent des dĂ©chets dans l’organisme. Mal Ă©liminĂ©s, ils sont toxiques pour le cerveau. « Ces radicaux oxydants s’accumulent. Les tissus gras envoient des signaux d’inflammation qui sont dĂ©tectĂ©s par le cerveau. Les neurones ne pouvant plus Ă©liminer les dĂ©chets accumulĂ©s, ils commencent Ă  souffrir », explique le Pr SablonniĂšre. On pourrait croire que la pratique des mots croisĂ©s, des Ă©checs et du sudoku va suffire Ă  entretenir sa matiĂšre grise. En rĂ©alitĂ©, l’entraĂźnement cognitif fait travailler une toute petite partie de nos capacitĂ©s cĂ©rĂ©brales. « Ces jeux font appel Ă  une forme de logique ou de raisonnement. Mais le fonctionnement du cerveau est beaucoup plus complexe », constate le Pr SablonniĂšre. Pour lui, il est plus efficace de maintenir son rĂ©seau de contacts sociaux, de continuer Ă  apprendre et de rester curieux de tout. Pour appuyer son propos, le biologiste dĂ©taille les effets trĂšs concrets des rapports amicaux et amoureux sur le cerveau : « Ils stimulent la sĂ©crĂ©tion d’ocytocine qu’on appelle l’hormone de l’attachement. Lorsqu’elle est libĂ©rĂ©e, elle active la dopamine, cette clĂ© chimique qui nous donne envie de vivre. » Le travail contribue Ă  sa maniĂšre au bon vieillissement cĂ©rĂ©bral. Une Ă©tude rĂ©cente de l’Inserm vient de montrer que, passĂ© l’ñge de 60 ans, chaque annĂ©e de travail en plus rĂ©duit de 3 % le risque de maladie d’Alzheimer. Le travail, c’est la santĂ© du cerveau ! À condition, toutefois, d’éviter le stress. L’anxiĂ©tĂ© et la dĂ©prime sont des vĂ©ritables accĂ©lĂ©rateurs du vieillissement. Des chercheurs amĂ©ricains ont dĂ©couvert qu’au cours du sommeil, l’espace entre les cellules cĂ©rĂ©brales s’élargit de 60 % pour laisser passer le liquide cĂ©phalorachidien, nettoyeur du cerveau. En Ă©liminant les toxines, ce mĂ©canisme permettrait de prĂ©venir la maladie d’Alzheimer. Source : Science, 18 octobre 2013. L’ordonnance , du Pr Bernard SablonniĂšre mĂ©decin biologiste “ Pour garder un cerveau jeune, il faut, dĂšs 45-50 ans, lutter contre l’hypertension artĂ©rielle, faire du sport, continuer Ă  s’intĂ©resser Ă  beaucoup de choses et voir plein de gens. L’isolement n’est pas bon. Il a Ă©tĂ© montrĂ© que les personnes ĂągĂ©es seules perdent des capacitĂ©s cognitives plus vite que les autres. L’important, c’est d’ĂȘtre motivĂ© et de rester Ă  l’affĂ»t de tout ce qui la vie propose. Il n’est actuellement pas possible de prĂ©venir Ă  100 % la maladie À lire d’Alzheimer. Mais d’importantes dĂ©couvertes ont montrĂ© que lutter contre le diabĂšte, l’hypertension artĂ©rielle et l’excĂšs de poids sont des Ă©lĂ©ments majeurs de prĂ©vention, aprĂšs 45 ans. Le cerveau des centenaires n’est pas diffĂ©rent des autres. Ces personnes ont sans doute un bon profil gĂ©nĂ©tique et n’ont jamais de diabĂšte. La diffĂ©rence, c’est qu’elles ne font pas d’excĂšs et gardent un niveau de motivation trĂšs Ă©levĂ©. Le cerveau, les clĂ©s de son dĂ©veloppement et de sa longĂ©vitĂ©, Pr Bernard SablonniĂšre, Ă©d. Gawsewitch, 18,90 €. ” janvier 2014 SantĂ© magazine 17 DOSSIER DU MOIS PrĂ©server ses organes vitaux LE TABAC, LA MALBOUFFE, LA SÉDENTARITÉ ACCÉLÈRENT LEUR VIEILLISSEMENT. NOS U n courant de pensĂ©e venu des États-Unis, le transhumanisme, considĂšre que le vieillissement n’est pas une fatalitĂ© et vise Ă  amĂ©liorer l’ĂȘtre humain, par les sciences et les biotechnologies, pour le rendre immortel. « Je prĂ©fĂšre le concept de longĂ©visme, rĂ©torque le Pr Christophe de Jaeger, mĂ©decin et physiologiste de la longĂ©vitĂ©. Il ne s’agit pas de changer les hommes, mais de leur redonner toutes leurs fonctions. Vivre longtemps sans ĂȘtre en bonne santĂ© n’intĂ©resse aucun de mes patients ! » À l’avenir, la mĂ©decine sera peut-ĂȘtre capable de rĂ©parer des organes vieillissant. En attendant, et de maniĂšre beaucoup plus simple, chacun peut prendre sa santĂ© en main. Le cƓur : un muscle Ă  entretenir En vieillissant, nous perdons de la masse musculaire au profit de la graisse. La sĂ©dentaritĂ© et l’alimentation trop grasse accĂ©lĂšrent ce phĂ©nomĂšne et aggravent les consĂ©quences cardiovasculaires. En effet, « le tissu graisseux Ă©paissit les vaisseaux sanguins », dit le Pr Patrick ChĂ©rin, mĂ©decin interniste Ă  l’hĂŽpital de la PitiĂ©-SalpĂȘtriĂšre (Paris). L’hypertension artĂ©rielle use, elle aussi, les vaisseaux en cognant sur leurs parois. Quant au stress, il augmente Les poumons : un souffle Ă  travailler En vieillissant, les alvĂ©oles pulmonaires perdent de leur Ă©lasticitĂ©, un phĂ©nomĂšne aggravĂ© par le tabac et la pollution atmosphĂ©rique. S’il est difficile de lutter contre la mauvaise qualitĂ© de l’air, il n’est jamais trop tard pour arrĂȘter de fumer. « MĂȘme Ă  50 ans, l’arrĂȘt du tabac va permettre de retrouver son L’ordonnanceogue du Pr François CarrĂ©, cardiol et mĂ©decin du sport “ ” 18 SantĂ© magazine janvier 2014 souffle en deux ou trois semaines. En deux ans, le risque cardiovasculaire sera redescendu au mĂȘme niveau qu’un non-fumeur », assure le Pr Gilbert Lagrue, tabacologue. ParallĂšlement, il va falloir chausser ses baskets. « L’entraĂźnement va permettre de reculer son seuil d’essoufflement », rassure le Le foie : un centre antipoison pour dĂ©toxifier Son rĂŽle est de dĂ©toxifier l’organisme. Il ne faut donc pas surcharger son foie par une alimentation trop grasse et trop sucrĂ©e. Cet organe est Ă©galement trĂšs sensible Ă  l’alcool au-delĂ  d’une certaine dose. « Il vaut mieux ne pas dĂ©passer deux verres d’alcool par jour sous peine d’un retentissement au niveau Les reins : un rĂŽle purificateur pour Ă©liminer FERNANDO DA CUNHA Il faut bouger Ă  chaque fois qu’on en a l’occasion et veiller Ă  son alimentation. Je conseille de sortir de table en ayant un peu faim, ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas s’offrir un petit extra de temps en temps ! Mais il est bon de mettre l’organisme dans une situation de contrainte car cela va l’obliger Ă  travailler. Il est d’ailleurs fait pour ça. Comme disent les Anglo-Saxons : use it or loose it. Votre corps ne s’use que si vous ne vous en servez pas. le taux de cortisol dans le sang, ce qui fait grimper la frĂ©quence cardiaque et favorise l’hypertension. À la longue, les vaisseaux hypersollicitĂ©s se rigidifient, ce qui fait le lit des maladies cardiovasculaires. Mais, pour le Pr de Jaeger, « le vrai tueur, ce sont les sucres ! La surcharge en sucre aboutit au bout de 15-20 ans Ă  une sorte de caramĂ©lisation de l’organisme. » Les vaisseaux sanguins en pĂątissent, comme l’explique le Pr ChĂ©rin : « Trop de sucres Ils filtrent les dĂ©chets de l’organisme. Pour assurer cette fonction, les reins ont besoin d’eau. « Or, la sensation de soif commence Ă  diminuer dĂšs 30-40 ans, un phĂ©nomĂšne qui s’accentue aprĂšs 65 ans », dit le Pr de Jaeger. Pour Ă©viter la dĂ©shydratation, on conseille de boire 1,5 l d’eau par jour. « Il n’y a pas besoin de boire CONSEILS POUR RIPOSTER. rapides accĂ©lĂšrent le phĂ©nomĂšne de glycation des protĂ©ines, un des mĂ©canismes essentiels du vieillissement. Ce phĂ©nomĂšne rigidifie nos cellules, en particulier celles de la paroi artĂ©rielle. » À l’inverse, les sucres lents (fĂ©culents, pĂątes...) sont utiles Ă  l’organisme. Ils lui fournissent de l’énergie et empĂȘchent les fringales. Pour protĂ©ger son systĂšme cardiovasculaire, rien de tel qu’une activitĂ© physique d’endurance, Ă  la limite de l’essoufflement sans dĂ©passer sa frĂ©quence cardiaque maximale (220 – son Ăąge). « Ce chiffre n’est qu’une moyenne, dit le Pr François CarrĂ©, cardiologue. Pour connaĂźtre votre frĂ©quence cardiaque maximale, je conseille, aprĂšs quelques semaines d’entraĂźnement, de courir en faisant des accĂ©lĂ©rations. Quand vous n’en pouvez plus, il suffit de repĂ©rer votre frĂ©quence cardiaque. » Pr CarrĂ©. Il prĂ©conise pour cela d’alterner sĂ©quences de marche et course. « Vous dĂ©marrez en trottinant. DĂšs que vous ĂȘtes essoufflĂ©, vous continuez en marchant. Puis, vous recommencez Ă  courir et ainsi de suite. » Autre ennemi Ă  surveiller : l’ostĂ©oporose. Cette dĂ©minĂ©ralisation progressive des os engendre des tassements vertĂ©braux. Le dos se voĂ»te et « cette cyphose empĂȘche les poumons de bien respirer », souligne le Pr ChĂ©rin. En prĂ©vention : calcium, vitamine D et exercice physique adaptĂ© (voir pages 20 et 22). hĂ©patique », conseille le Pr ChĂ©rin. Certains mĂ©dicaments peuvent Ă©galement perturber son mĂ©tabolisme. Mieux vaut se limiter aux produits essentiels et bien peser le rapport bĂ©nĂ©fice/risque, en particulier chez les personnes ĂągĂ©es. beaucoup plus en vieillissant », prĂ©cise le Pr ChĂ©rin. Il est possible d’évaluer la bonne santĂ© de ses reins en effectuant un dosage sanguin de la crĂ©atinine, reflet de leur dĂ©bit de filtration. Un taux trop Ă©levĂ© rĂ©vĂšle leur difficultĂ© Ă  Ă©liminer les protĂ©ines mal dĂ©gradĂ©es dans les muscles. DOSSIER DU MOIS Muscles et os les entretenir pour rester alerte ILS NOUS SERVENT À TENIR DEBOUT, MAIS PARTICIPENT AUSSI À NOTRE BONNE SANTÉ GÉNÉRALE. D’OÙ L’IMPORTANCE DE PRÉVENIR LA FONTE MUSCULAIRE ET LA PERTE OSSEUSE. 20 SantĂ© magazine janvier 2014 De bons apports en protĂ©ines « Les muscles reprĂ©sentent 80 % de nos rĂ©serves en protĂ©ines », rappelle le Pr ChĂ©rin. Il faut donc veiller Ă  leur apporter une quantitĂ© suffisante chaque jour, sachant que « entre 20 et 60 ans, la synthĂšse des protĂ©ines musculaires baisse de 28 % », selon le Pr de Jaeger. En gĂ©nĂ©ral, on recommande entre 1 gramme et 1,5 gramme de protĂ©ines par kilo et par jour, dĂšs l’ñge de 50 ans. Pour ĂȘtre efficaces, ces protĂ©ines doivent ĂȘtre consommĂ©es de prĂ©fĂ©rence le matin ou Ă  l’heure du dĂ©jeuner. « Le soir, elles sont stockĂ©es dans les intestins et le foie, mais pas dans le muscle. Au dĂźner, il est prĂ©fĂ©rable de privilĂ©gier les glucides lents », prĂ©cise le Pr ChĂ©rin. Penser Ă  la vitamine D et au calcium La vitamine D facilite la fixation du calcium sur l’os, ce qui renforce leur soliditĂ©. ProblĂšme, la vitamine D est essentiellement synthĂ©tisĂ©e par la peau, un processus moins performant avec l’ñge. « Il faudrait exposer ses mains, ses avant-bras et son visage au soleil, pendant au moins quinze minutes par jour pour avoir des apports suffisants », explique le Dr Laurent Grange, rhumatologue. Et comme l’alimentation fournit trĂšs peu de vitamine D (on en trouve dans les poissons gras, l’huile de foie de morue...), une supplĂ©mentation est souvent nĂ©cessaire. « En particulier de septembre Ă  mai pour tous ceux qui vivent au nord de la Loire », insiste le Pr ChĂ©rin. La dose recommandĂ©e : 800 unitĂ©s internationales par jour. Le calcium, lui, nous vient exclusivement de l’alimentation, via les produits laitiers, certains lĂ©gumes (persil, Ă©pinard, brocoli...) et des eaux minĂ©rales de type HĂ©par. La dose conseillĂ©e est d’un gramme par jour. BURGER / PHANIE P assĂ© 40-45  ans, les muscles perdent de leur tonus. Un processus moins anodin qu’il n’y paraĂźt car ils ne servent pas uniquement Ă  se mouvoir. Les muscles ont aussi un rĂŽle mĂ©tabolique de production de l’énergie et de rĂ©gulation de la tempĂ©rature corporelle. Ils contribuent Ă©galement Ă  prĂ©venir les infections puisque « nos anticorps sont fabriquĂ©s Ă  partir des protĂ©ines musculaires », rappelle le Pr ChĂ©rin. Ces muscles sont attachĂ©s Ă  des os qui, eux aussi, perdent en densitĂ© et en qualitĂ© au cours du vieillissement. Chez la femme, le phĂ©nomĂšne a mĂȘme tendance Ă  s’accentuer aprĂšs la mĂ©nopause. On estime qu’actuellement deux Ă  trois millions de Françaises sont touchĂ©es par l’ostĂ©oporose. Cette baisse de la densitĂ© minĂ©rale osseuse les expose Ă  un risque accru de fractures et de chutes, donc de dĂ©pendance au grand Ăąge. La prĂ©vention est efficace, Ă  condition de dĂ©marrer le plus tĂŽt possible. La fonte musculaire et la perte osseuse peuvent ĂȘtre enrayĂ©es de maniĂšre assez simple en modifiant son hygiĂšne de vie. Bien-ĂȘtre articulaire, pourquoi s’en passer ? Bouger et proïŹter pleinement de la vie sont des prioritĂ©s pour tous. Pour cela, prĂ©server son capital articulations est essentiel. Avant que ça coince, ayez le dĂ©clic Phytalgic ! Une formule unique qui se renforce Depuis 10 ans, Phytalgic et sa formule unique, qui combine des huiles de poissons, de 1l’ortie, du zinc et de la vitamine E, vous apportent une solution au quotidien. AïŹn de vous apporter toujours plus de bien-ĂȘtre, Phytalgic renforce sa formule avec de la vitamine C qui contribue au fonctionnement normal du cartilage. Pour votre confort et votre souplesse articulaire1, pas d’hĂ©sitation, prenez 3 capsules de Phytalgic par jour. A tester sans tarder Un effet immĂ©diat sur les raideurs articulaires et musculaires AprĂšs un effort intense (reprise du sport, jardinage, bricolage,
) ou inhabituel, essayez Phytalgic Gel. Son effet froid vous procurera un apaisement immĂ©diat sur vos raideurs articulaires (dos, mains, genoux, chevilles
) et musculaires. Pour cela, appliquez une noix de Phytalgic gel, sur une peau saine, 2 Ă  3 fois par jour, sur la zone concernĂ©e avec un lĂ©ger massage. Ce dispositif mĂ©dical de classe I est un produit de santĂ© qui porte au titre de cette rĂ©glementation le marquage CE. Pour plus d’informations, lire attentivement la notice. Fabricant : Interdelta 03/2013. Phytalgic, l’exigence de la qualitĂ© Phytalgic c’est aussi la qualitĂ© de ses ingrĂ©dients et de ses procĂ©dĂ©s de fabrication. Nous nous imposons des rĂšgles trĂšs rigoureuses tout au long de la chaĂźne de production : Z La sĂ©lection de nos ingrĂ©dients aux bonnes doses et dans le respect de l’environnement en choisissant des partenaires Ă©co-responsables. Z La traçabilitĂ© de nos matiĂšres premiĂšres dont nous contrĂŽlons la qualitĂ© chez nos fournisseurs puis Ă  l’arrivĂ©e chez notre fabricant mais Ă©galement dans notre produit ïŹni oĂč nous vĂ©riïŹons la teneur en chaque ingrĂ©dient. Z Le choix de sites de production pharmaceutique avec du personnel hautement qualiïŹĂ© pour une qualitĂ© irrĂ©prochable. Retrouvez tous les produits de la gamme Phytalgic en pharmacie. Phytalgic ACL 520 420.4 / NOUVEAU Phytalgic Format Economique ACL 542 980.2 / Phytalgic Gel 150 mL ACL 513 216.6 Plus d’informations sur www.phytalgic.com DOSSIER DU MOIS Éviter Ă  tout prix la sĂ©dentaritĂ© Pour Ă©viter la fonte musculaire, « l’exercice physique est le moyen le plus efficace », assure le Pr CarrĂ©. Pour lui, il s’agit avant tout de lutter contre la sĂ©dentaritĂ©. « Monter et descendre les escaliers est un excellent exercice physique », assure le spĂ©cialiste. Dans ses prĂ©conisations, le Pr CarrĂ© inclus des « pauses actives » tout au long de la journĂ©e : ne pas rester assis devant son ordinateur, se lever, bouger... « Assis, vous consommez autant d’oxygĂšne qu’au repos, soit 1 METs (mesure de l’équivalent mĂ©tabolique d’une tĂąche, soit la consommation d’oxygĂšne lors d’une activitĂ© physique, N.D.L.R.). Debout, vous consommez 1,5 Ă  1,9 METs. Par comparaison, marcher d’un pas vif reprĂ©sente 3 Ă  6 METs, courir plus de 6 METs », prĂ©cise-t-il. Dans l’idĂ©al, il faudrait faire 10 000 pas par jour et deux ou trois sĂ©ances de sport par semaine, de trente minutes chacune. « Pour renforcer ses muscles, je conseille le vĂ©lo et la course, de prĂ©fĂ©rence en terrain accidentĂ©. Pour le haut du corps, on peut se muscler les bras en travaillant avec des bouteilles d’eau. La marche nordique est trĂšs recommandĂ©e pour les plus de 60 ans car elle fait travailler l’endurance, la force et l’équilibre. » Le renforcement musculaire est fondamental, mais n’est pas suffisant pour prĂ©venir l’ostĂ©oporose. En effet, les cellules osseuses ont besoin, pour se reconstituer, d’ĂȘtre stimulĂ©es par des tractions et des vibrations. Ce qui veut dire : sauter et courir. La natation est moins efficace contre l’ostĂ©oporose que la gymnastique ou la zumba. L’ordonnance Dr Laurent Grange, rhumatologue “ Les femmes se dĂ©tournent de plus en plus du traitement hormonal de la mĂ©nopause qui, pourtant, rĂ©duit de moitiĂ© le risque de fractures ostĂ©oporotiques. MathĂ©matiquement, nous devrions assister Ă  une augmentation des cas d’ostĂ©oporose dans les annĂ©es qui viennent. À la mĂ©nopause, une femme sur trois est touchĂ©e. La premiĂšre fracture, en gĂ©nĂ©ral au niveau du poignet, survient vers 50 ans. Puis, apparaissent les tassements vertĂ©braux vers 70 ans et la fracture du col du fĂ©mur Ă  80 ans. En prĂ©vention, nous prĂ©conisons une activitĂ© physique tout au long de la vie et une alimentation riche en calcium et en vitamine D. Par ailleurs, l’Association française de lutte antirhumatismale souhaite un meilleur dĂ©pistage des femmes Ă  risque et le remboursement d’une ostĂ©odensitomĂ©trie (mesure de la densitĂ© minĂ©rale osseuse) pour toutes les femmes de 60 ans. » Comment se refaire une condition physique Les conseils du Pr CarrĂ© pour reprendre progressivement l’entraĂźnement : « PrĂ©voyez deux sĂ©ances de 30 Ă  45 minutes la premiĂšre semaine. Alternez marche et course Ă  la limite de l’essoufflement. Passez ensuite Ă  trois sĂ©ances : deux fois trente minutes la semaine et une sĂ©ance de 45 minutes le week-end. » Une visite mĂ©dicale s’impose si vous avez des problĂšmes cardiaques et si des symptĂŽmes apparaissent lors de la pratique sportive : essoufflement anormal, palpitations... 22 SantĂ© magazine janvier 2014 À lire Danger sĂ©dentaritĂ©, vivre plus en bougeant plus, Pr François CarrĂ©, Ă©d. du Cherchemidi, 9,90 €. M. SANDKUEHLER / JUMP FOTOAGENTUR - DR Bouger rĂ©guliĂšrement pour garder la forme APRES LE BOOM DE S N AIS S AN C E S , LE BOOM D E S RE N AIS S AN C E S Douleurs articulaires, Jambes lourdes, DifficultĂ©s respiratoires, Mal de dos, ObĂ©sitĂ© AGENCE MEESTERS L’efficacitĂ© des cures thermales prouvĂ©e par de rĂ©centes Ă©tudes cliniques fait naĂźtre une nouvelle gĂ©nĂ©ration de curistes. Ils sont de plus en plus nombreux et dĂ©terminĂ©s Ă  prĂ©server leur santĂ© Ă  tout Ăąge, soulager la douleur tout en rĂ©duisant la consommation de mĂ©dicaments et prĂ©venir durablement les complications ou risques de rĂ©cidives. La ChaĂźne Thermale du Soleil et ses 1 200 mĂ©decins thermaux, kinĂ©sithĂ©rapeutes, hydrothĂ©rapeutes et diĂ©tĂ©ticiens dĂ©ployĂ©s dans ses 20 centres a conçu des protocoles de soins, d’éducation et d’accompagnement thĂ©rapeutique novateurs. On ne peut pas garder sa jeunesse Ă  vie. Mais aujourd’hui, on peut l’entretenir.  Je dĂ©sire recevoir gratuitement le guide 2014 des cures ChaĂźne Thermale du Soleil Nom Adresse Ville documentation et renseignements gratuits au PrĂ©nom TĂ©l. CP Email Merci de renvoyer ce coupon Ă  : ChaĂźne Thermale du Soleil - 32, av. de l’OpĂ©ra - 75002 Paris ConformĂ©ment Ă  la loi informatique et libertĂ©s n° 78.17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accĂšs et de rectification aux donnĂ©es vous concernant. et sur www.chainethermale.fr SM 01/14

SAM 457